Fourmillements dans les mains ou les pieds

Les fourmillements dans les mains ou les pieds sont des symptômes fréquents

Les fourmillements sont dus à des problèmes neurologiques

Les fourmillements sont dus le plus souvent à des problèmes neurologiques et non à des problèmes de circulation sanguine comme on le pense génégalement. 

Il faut tout d’abord faire la distinction entre des :

  • fourmillements localisés à une partie de la jambe ou du bras, suivant un trajet nerveux, c'est-à dire ayant une extension linéaire le long d'un membre. Il s’agit alors généralement d’une compression du nerf à un endroit précis de son trajet.
  • Fourmillements répartis en chaussette ou en gants. Dans ces cas on a généralement affaire à une lésion du nerf due à toute autre cause possible en dehors d’une compression.
    nerfs bras nerfs jambes 
    Trajet des nerfs dans  les bras Trajet des nerfs dans  jambes

Causes des fourmillements 

Les fourmillements localisés, c’est-à-dire ceux qui suivent le trajet d’un nerf, proviennent d’une compression du nerf soit par une formation osseuse (arthrose), soit par une compression d’un disque vertébral (hernie discale et sciatique) soit par des ligaments comme dans le cas du syndrome du tunnel carpien. Il existe également en cas d’appui prolongé sur le nerf (position avec jambes croisées) ou suite à un travail répétitif avec les bras, les mains ou les pieds, qui enflamment le nerf. Si la compression est de courte durée, les fourmillements vont disparaître soit spontanément soit avec la prise de médicaments anti-inflammatoire. Si la compression est de longue durée, elle peut causer une lésion du nerf qui risque d’être définitive (faiblesse dans la partie du membre dont les muscles dépendent du nerf comprimé.

Les fourmillements en gant ou en chaussette proviennent d’une atteinte de nerf lui-même ou de ses enveloppes. Elle est généralement due à :

Remarques : il ne faut pas confondre les fourmillements et les démangeaisons qui ont des causes très variées. En cas de fourmillement il n'y a pas de démangeaisons (donc pas besoin de se gratter) 

Les traitements varient en fonction de la maladie responsable des fourmillements. Pour les connaître il faut suivre les liens indiqué dans le chapitre ci-dessus. 

Quels sont les diagnostics et traitements en cas de fourmillements dans les mains ou dans les pieds ?

 

Voir autres articles :